Plan d’affaires d’un restaurant : les points clés de ce business plan

Start My Story vous donne les points clés pour constituer un plan d’affaires ou business plan pour l’ouverture d’un restaurant. Vous pouvez retrouver notre précédent sujet sur « comment faire le business plan d’un restaurant. »

Plan d’affaires d’un restaurant : présenter votre concept et votre service

Avant de parler de la partie financière, un Business Plan ou plan d’affaires se constitue au préalable d’un Executive Summary, c’est-à-dire d’une présentation brève de votre concept et du service que vous allez proposer. Ainsi, vous allez présenter votre business model, vos objectifs, votre stratégie de développement et vos futurs clients.

Dans le secteur de la restauration, il vous faudra forcément montrer l’originalité de votre concept et comment cela se traduit en termes de marketing, d’investissement et d’équipe. Le marché de la restauration est très rude et la concurrence y est très féroce. Faites l’analyse de votre secteur, de votre géolocalisation et démontrer les fondements de votre concept à travers l’étude de votre marché et l’étude de votre positionnement.

Le Business plan pour un restaurant permet de voir la viabilité financière de votre concept.

Il est important dans le cadre d’un plan d’affaires pour un restaurant de monter l’originalité et la performance de votre concept au sein d’un marché très concurrentiel. Mais il faut aussi travailler et analyser les besoins financiers de votre restaurant.

Il vous faut insister sur les prévisions financières de votre entreprise. Outre la concurrence de la restauration, vous allez fournir les éléments financiers pour investir dans vos différents appareils de production (établissement, fours, cuisinières, table, chaises), le coût des salaires des membres de votre équipe, ainsi que dans les différentes structures qu’il vous faut respecter pour être aux normes sanitaires.

Le business plan vous permet de mettre en avant votre stratégie et la viabilité de celle-ci, mais votre plan d’affaires doit également être soutenu d’éléments financiers qui vous permettent de démontrer la faisabilité de votre concept.

Ainsi, n’ayez pas peur de mettre en lumière votre plan de financement. Il s’agit pour vous d’un tableau prévisionnel. Si votre concept est bon, que les perspectives de développement sont raisonnables, votre plan de financement peut être important si le retour sur investissement est visible. C’est ce que les banques pourront voir au moment de lire le compte de résultat prévisionnel et le plan de trésorerie de votre business plan.

Résumé des éléments du plan financier de votre plan d’affaires

En résumé, le plan de financement de votre plan d’affaires doit ainsi prendre en compte :

  • Les besoins permanents (équipements, locations…)
  • Les ressources financières que vous allez solliciter (prêt, emprunt, apport personnel…)
  • Les charges de l’exercice (achats, salaires…)
  • Les recettes que vous comptez avoir.

Le plan de trésorerie, quant à lui, vous permet de voir sur les 12 premiers mois d’activité l’ensemble des décaissements et des encaissements. Le montant des encaissements doit être supérieur aux dépenses.

N’oubliez pas que le plan de financement que vous souhaitez présenter doit se faire sur un exercice de trois ans. Pour vous, comme pour votre banque, l’évolution de la structure financière de votre restaurant est beaucoup plus claire. Cet élément important du business plan vous permet également d’évaluer les ressources nécessaires pour vous développer et comment vous pouvez les financer. Tester notre logiciel de business plan pour voir comment étaler votre activité sur trois ans et convaincre vos interlocuteurs sur les performances futures de votre activité.

Nous verrons dans un prochain article les autres éléments à intégrer dans le cadre d’un plan d’affaires pour un restaurant.

Tu as aimé ?