Calcul du BFR : explications

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) correspond au décalage de trésorerie entre les dépenses de l’entreprise et ses recettes. Par exemple, avant de pouvoir vendre vos produits, il vous faut constituer un stock, et donc, engager des frais et payer vos fournisseurs. Mais comment calculer ce BFR afin de l’anticiper et d’envisager d’éventuelles solutions pour y faire face ?

Quelle est la formule pour calculer le BFR ?

Pour calculer votre Besoin en Fonds de Roulement, il vous faut connaître les informations suivantes :
• Montant du stock minimum permanent dont vous avez besoin pour faire fonctionner l’entreprise (matières premières, marchandises, produits finis…) ;
• Montant des encours moyens des créances clients (c’est-à-dire moyenne des sommes facturées aux clients et non réglées, une fois la livraison de leurs commandes réalisée) ;
• Et enfin, montant des encours moyens des dettes fournisseurs (c’est-à-dire, moyenne des sommes dues aux fournisseurs et non réglées, une fois que vous avez réceptionné les marchandises).
Ces informations étant réunies, la formule de calcul du BFR est la suivante :
BFR = Stocks moyens + Encours moyens des créances clients – Encours moyen des dettes fournisseurs
Dans le cas d’entreprises qui fournissent des prestations de service n’ayant pas de stocks de marchandise, on calcule le BFR en tenant compte du coût d’une journée de travail toutes charges comprises et on estime combien de journées sont nécessaires à la réalisation des prestations commandées (non réglées). Dans ce cas, la formule du BFR est la suivante :
BFR = Travaux en cours + Encours moyen des créances clients – Encours moyen des dettes fournisseurs

 

Comment calculer le BFR au lancement de l’activité ?

Lorsqu’il travaille sur son plan de financement initial, le porteur de projet doit y intégrer le BFR comme un investissement : cela va lui permettre d’absorber les besoins financiers permanents de l’entreprise dans ses premiers mois de fonctionnement, alors qu’il n’a pas encore facturé suffisamment de clients. Si l’on reprend la formule précédente, le calcul du BFR à ce stade est délicat puisque le futur entrepreneur n’a pas encore d’idée précise sur les encours moyens des créances clients. Pour pallier cette difficulté, il est recommandé au porteur de projet de se référer aux moyennes constatées dans les entreprises du même secteur d’activité.

Tu as aimé ?