La période d’essai : vous n’êtes plus seul, apprenez à déléguer

La période d’essai fait partie intégrante du recrutement. Elle permet à l’employeur comme au nouvel entrant de valider leur choix. Sachez qu’elle va passer très vite : utilisez donc ce temps qui vous est offert à bon escient. Accordez beaucoup d’importances aux premières heures que votre collaborateur va passer dans l’entreprise. Puis, structurez sa prise de fonction et accompagnez-le tout au long de la période d’essai.

Soigner l’accueil de votre premier collaborateur

Comme le dit le célèbre dicton, « On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression ». Donc, préparez avec soin l’arrivée de votre collaborateur. Sa première journée doit être encadrée : présentez-lui l’entreprise, son organisation, ses valeurs. Faites-lui découvrir les locaux et précisez-lui les règles à suivre ou les rituels : pauses-café ou déjeuner, horaires, lieu où déjeuner, etc. Fournissez-lui tous les documents et outils nécessaires à sa compréhension du métier de l’entreprise et à la prise en main de son poste.

deleguer

Structurer la prise de fonction du nouveau collaborateur

Une fois l’entreprise présentée, faites le point avec votre nouvel employé sur ce que vous attendez de lui dans le cadre de son poste. Précisez notamment quels sont ses objectifs et de quels moyens il dispose pour les atteindre. C’est l’occasion également de lui proposer une ou plusieurs missions spécifiques qu’il devra réaliser pendant la période d’essai.

Accompagner la période d’essai de votre collaborateur

Durant cette période, votre objectif est d’évaluer la capacité qu’a votre nouveau collaborateur à prendre en charge les futures missions que vous lui confierez. Les tâches que vous allez lui proposer de réaliser pour vérifier cela devront donc être représentatives de ces futures missions. Fixez donc des objectifs précis et précisez quels seront les critères d’évaluation. Adoptez pendant cette période d’essai une attitude d’observateur bienveillant : des réunions régulières doivent permettre à votre collaborateur de vous faire part de points de blocages qu’il rencontre. Apportez des conseils, mais ne faites jamais à sa place. Sachez déléguer, tout en restant vigilant. Et recueillez par l’observation toute information qui vous sera utile pour étayer votre choix définitif.

Tu as aimé ?