Business plan : 4 angles pour présenter l’originalité de votre projet

Le travail de rédaction de votre Business plan étant réalisé, vous devez maintenant « vendre » votre projet, c’est-à-dire convaincre vos potentiels lecteurs (décideurs ou financiers) de son originalité : il est en effet très probable, qu’ils aient d’autres projets sur leur bureau à évaluer. Alors, pourquoi soutenir votre projet plutôt qu’un autre ? Nous vous proposons ci-dessous 4 angles pour mettre en évidence ce qui différencie le vôtre.

Comment vous différenciez-vous de la concurrence ?

Commençons par votre offre : dans un précédent chapitre de votre Business plan, vous avez présenté de manière approfondie vos produits et services. Vous avez également décrit vos concurrents et réalisé une analyse SWOT. Vous disposez donc de toutes les informations nécessaires pour préciser en quoi votre offre est innovante et constitue une amélioration par rapport à ce qui existe par ailleurs sur le marché.

Passons maintenant à votre image : comment vous distinguez-vous ? Que disent votre nom de marque, votre slogan, votre charte sur votre positionnement par rapport aux autres acteurs ? Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre ?

Quels sont les atouts de votre projet ?

Il sera sans doute difficile pour le lecteur de votre Business plan, de voir en un seul coup d’œil ce qui fait que votre projet a les plus grandes chances de réussir : essayez de le résumer en quelques phrases. Est-ce que c’est lié à votre arrivée sur le marché au moment opportun ? Est-ce que votre carte maîtresse réside dans l’innovation technologique que vous apportez ? Repose-t-elle sur l’avance qu’elle vous donne par rapport à vos concurrents ? Disposez-vous d’un important avantage lié à votre capacité de production, à votre réactivité, à l’optimisation de vos coûts, aux compétences de votre équipe ?

Quelle est la rentabilité de votre projet ?

Dans un précédent article, nous avons parlé de la rentabilité de votre projet et de ses indicateurs. Actionnaires et financiers sont particulièrement sensibles à cette question. Cet axe de valorisation de votre projet est donc à privilégier, notamment si vous recherchez des fonds complémentaires : quelle est la création de valeur pour votre entreprise et pour ses actionnaires ? Quelle est la rentabilité des capitaux investis ? Quel est le retour sur investissement que vos actionnaires peuvent attendre et à partir de quel moment ? Quel est le niveau de risque ?

Qu’apportez-vous à vos clients de nouveau ?

La réponse à cette question est directement issue de l’étude de marché réalisée précédemment dans votre Business plan. En lançant votre offre, à quels nouveaux besoins répondez-vous ? Qu’est-ce qui fait que vos clients vous choisissent ? Quelles sont les solutions alternatives qui existent qu’ils délaissent pourtant pour choisir la vôtre ? Qu’avez-vous compris de vos clients que vos concurrents n’ont pas saisi ? En résumé, quelle est la valeur ajoutée que votre offre crée sur le marché ?

Élaborer un Business plan et convaincre de son intérêt sont bien deux tâches très distinctes, vous l’avez compris. Aucune d’entre elles n’est à négliger et elles demandent des compétences complémentaires : précision, rigueur et persévérance pour l’une ; esprit de synthèse, capacité à séduire et à trouver les bons arguments pour l’autre. Pour vous y préparer, présentez les atouts de votre projet à différentes catégories de personnes dans votre entourage professionnel, notamment celles qui ont des compétences dans les domaines concernés (financier, commercial, technique…). Et adaptez éventuellement votre discours en fonction des retours que vous obtenez.

Pour aller plus loin :

Tu as aimé ?