Comment faire un Executive Summary efficace ?

L’Executive summary de votre Business plan est son résumé. S’il est logique de le rédiger en dernier, une fois que vous avez développé tous les chapitres de votre Business plan, il est important qu’il apparaisse en tête de votre document. En très peu de pages (2 à 4 au maximum), vous devez convaincre votre lecteur (investisseur, décideur…) de lire l’intégralité de votre Business plan et d’investir dans votre projet. En d’autres termes, il s’agit de la bande-annonce de votre projet ! L’Executive summary est donc une partie très importante de votre Business plan, qu’il convient de soigner. Découvrez ci-dessous quelques conseils pour rédiger un Executive summary efficace.

Que contient votre Executive summary ?

Le contenu de votre Executive summary suit la même structure que votre Business plan lui-même. Vous y résumez vos points forts (les principaux points différenciant) en décrivant en quelques lignes quelle est votre offre, quels sont les moyens que vous mettez en œuvre pour la concevoir, pour la promouvoir et pour la vendre, sur quelle équipe vous vous appuyez, quels sont les clients que vous ciblez et qui sont vos concurrents. Toutes ces informations doivent être présentées de manière à éveiller l’intérêt de votre lecteur. Vous devez donc montrer par exemple, comment vous vous différenciez, quelle valeur vous apportez à vos clients sur ce marché, quels sont les atouts de votre projet ou quelle rentabilité on peut en attendre.

Comment présenter votre Executive summary ?

Soyez succinct et précis : de petits paragraphes (3 à 5 lignes maximum), des phrases courtes présentant une idée à la fois faciliteront la lecture de votre Executive Summary. Attention à ne pas trop élaguer tout de même : si vous maîtrisez votre sujet, ce n’est pas le cas de votre lecteur. Soignez la mise en page : titres, alignements, choix des polices peuvent vous sembler être des petits détails, mais ils peuvent impacter positivement l’image que vous donnez à votre lecteur. Et relisez-vous ou faites relire votre Executive summary par différentes personnes pour vous assurer que vous vous faites bien comprendre.

Les 4 erreurs à éviter en rédigeant votre Executive summary

  • Vouloir trop en dire : essayez vraiment de tenir en deux pages. Il s’agit d’un excellent exercice qui vous apprend à aller à l’essentiel. Rappelez-vous que votre lecteur a probablement une pile de Business plan à lire.À ce stade, votre objectif est de lui donner envie de vous rencontrer (plutôt que les autres porteurs de projets) pour en savoir plus.
  • Être trop vendeur : votre Executive summary n’est pas une publicité commerciale. Vous devez éveiller l’intérêt de votre lecteur par rapport à votre projet et non, lui vendre votre solution.
  • Manquer de réalisme : même s’il est important de mettre en valeur les points positifs de votre projet, restez toujours objectif. Survendre votre projet risque de rendre votre lecteur méfiant.
  • Oublier de présenter votre équipe : l’un des facteurs qui influencent le plus la décision d’investir est la qualité de l’équipe managériale. Lire aussi l’article « Pourquoi vos investisseurs disent-ils non ? »

Vous l’aurez sans doute compris : si vos potentiels investisseurs ou décideurs n’ont que très peu de temps pour lire votre Business plan, ils le consacreront à parcourir votre Executive summary. Donc, soignez-en le contenu et la présentation ; n’hésitez pas à le faire relire par plusieurs personnes et demandez-leur de vous en expliquer le contenu. Vous verrez ainsi s’il est nécessaire de clarifier certains points ou d’élaguer.

Tu as aimé ?