Business plan : Avez-vous pensé à l’avenir ?

À l’occasion de la construction de votre Business plan, vous allez devoir vous projeter dans l’avenir. Pour quoi faire ? Citons 3 raisons principales : tout d’abord, pour essayer de prévoir comment votre chiffre d’affaires va évoluer ; ensuite, pour identifier des changements éventuels de l’environnement et mesurer leur impact sur votre activité ; et enfin, pour anticiper des difficultés ou des facteurs de risque internes. Sur ces deux derniers points, vous pouvez également lire l’article « Qu’est-ce qu’une Analyse SWOT ? »

Business plan : Prévoir l’évolution de votre Chiffre d’Affaires

En tant que chef d’entreprises ou porteur de projet, votre objectif est d’être rentable. C’est basique, mais il n’est pas inutile de le rappeler. C’est-à-dire, qu’il vous faut générer un Chiffre d’Affaires suffisant pour qu’à terme, il soit supérieur à vos coûts. Dans votre Business plan, vous allez donc indiquer le CA que vous prévoyez d’atteindre et sa progression. Concrètement, combien de prestations de services ou de produits prévoyez-vous de vendre et à quel coût ? Comment se répartissent ces ventes par segment de clientèle, par produits, par prestations ? Quelle est l’évolution de ces ventes (croissance, décroissance) et comment justifiez-vous objectivement les chiffres que vous avancez ? Avez-vous mené des enquêtes sur le terrain, réalisé une étude de marché ? Disposez-vous d’informations officielles (par exemple, fournies par un syndicat professionnel du secteur) ?

Business plan : Anticiper l’impact des évolutions de l’environnement

Votre Business plan se base sur l’état de vos connaissances du marché, aujourd’hui. Mais, cet environnement n’est pas statique : vous faites donc un pari sur l’avenir. Pour que ce pari soit le plus « rationnel » possible, essayez d’identifier les changements qui pourraient impacter notablement votre activité (législatifs, technologiques, conjoncturels, concurrentiels…). Quel en serait l’impact sur votre activité ? Est-ce que ces évolutions pourraient vous amener à modifier votre stratégie (délocalisation d’un outil de production, adaptation de votre offre, révision de votre politique tarifaire ou de votre Business model…) ?

Business plan : Anticiper les difficultés et les facteurs de risque internes

Il est aussi important que vous identifiiez les difficultés internes qui pourraient survenir : bien entendu, votre Business plan n’est pas là pour décourager vos lecteurs (par exemple, vos potentiels investisseurs) ; par contre, en montrant que vous êtes conscients des risques potentiels et que vous savez d’ores et déjà comment les contourner, vous les rassurerez. Ces risques peuvent être liés à vos clients (délais de paiement, solvabilité, complexité de leur organisation…), à vos partenaires ou fournisseurs (non-exclusivité, délais de règlements, fragilité financière…), à vos équipes (manque d’une ressource rare et nécessaire à la réalisation du projet, redondances de profils…) ou encore à la taille du projet (lourdeur des investissements, nécessiter d’internationaliser rapidement…).

Ce qu’il faut retenir, c’est que le Business plan n’est pas une boule de cristal. En vous projetant dans l’avenir, vous concrétisez votre vision des choses et vous vous rassurez vous-même sur la faisabilité de votre projet ; et, en prime, vous coupez l’herbe sous le pied de vos potentiels contradicteurs !

Tu as aimé ?